Porc fricassé, champignons noirs et shiitake

Ma recette de porc fricassé aux champignons noirs et champignons shiitake.

Elle se déguste avec un riz thaï parfumé ou un riz basmati accompagné de légumes sautés ou vapeur.

Je m’en sers également parfois pour farcir mes sao pao.

 

Ingrédients :

500g de viande de porc (côtes, ragout, etc.)

30g de champignons noirs

20g de champignons parfumés (shiitake)

1 oignon

½ citron vert

4 gousses d’ail

4 branches de coriandre

4 branches de persil plat

4 tiges de ciboulette asiatique

4 cuil. à soupe de sauce soja épaisse

2 cuil. à soupe de sauce soja légère

2 cuil. à soupe de sauce saté ou de sauce soja sucrée

1 cuil. à café de gingembre frais ou en poudre

1 cuil. à café de mélange 5 parfums en poudre

1 cuil. à soupe d’huile de colza ou de tournesol

1,5 cuil. à café de sucre

 

Préparation :

Faire tremper les champignons dans de l’eau froide.

Assaisonner la viande au moins 1h à l’avance : la disposer dans un plat et y ajouter les sauces soja épaisse, légère et sucrée, ainsi que le jus de citron.

Émincer l’oignon, ciseler la coriandre, le persil et la ciboulette, hacher finement l’ail et le gingembre. Réserver la moitié de ces ingrédients pour plus tard, puis ajouter le reste dans la marinade de la viande.

Mettre 1 cuil. à soupe d’huile de colza ou de tournesol à chauffer dans une casserole avec le sucre.

Lorsque le sucre commence à caraméliser, déposer la viande dans la casserole sans sa marinade – attention à ne pas vous brûler – et laisser rissoler quelques minutes. Surtout bien garder la marinade pour la suite de la recette.

Pendant ce temps, égoutter les champignons et les découper en petits morceaux.

Remuer la viande régulièrement, et ajouter la marinade qui avait été précédemment réservée ainsi qu’un peu d’eau si le fond sèche trop. Il faudra verser un peu d’eau de temps à autres pour que la sauce prenne (mais pas trop d’un coup).

On peut également ajouter de la fécule de mais (1 cc) délayée dans un peu d’eau froide pour lier la sauce et donner un aspect brillant à la préparation, mais c’est facultatif.

Une fois que la viande est cuite, il est temps d’intégrer le reste des aromates que nous avions mis de cote plus tôt dans la recette ainsi que les champignons, et enfin laisser mijoter 10 minutes.

Voilà ! C’est prêt !

 

PS : pour la confection des sao pao j’ai mixé une partie de la préparation pour avoir plus de liant, tout en conservant des morceaux pour avoir de la mâche à la dégustation.

 

Une réflexion sur “Porc fricassé, champignons noirs et shiitake

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s